05-Pauline à Paris - Printemps

Les quelques commentaires entre chaque page correspondent aux commentaires que j'avais rédigés lorsque les pages étaient publiées à un rythme hebdomadaire dans les "nouvelles" du blog (en septembre - octobre 2013).

 

23 septembre 2013 :

Bonjour à tous, amis lecteurs,

Bonne nouvelle : j'ai travaillé durant ce mois d'août sur la suite de l'histoire de Pauline...

J'ai notamment écrit le synopsis dans sa totalité. Le découpage prévisionnel page par page me conduit à envisager une histoire en 124 pages. C'est beaucoup... surtout au rythme de tortue auquel je travaille !

J'ai avancé sur une bonne trentaine de pages... mais en laissant des trous : il me manque parfois une illustration... et puis, rien n'est encore définitif. Ce que vous lisez sur le blog n'est qu'un brouillon ! Vous voyez un peu l'oeuvre en train de se faire. Ce sera intéressant un jour de comparer le travail fini avec la version Internet.

Bref, je vous livre ci dessous, et pour les six semaines à venir, la fin du premier chapitre (il y a quatre chapitres). Soit les pages 29 à 34. Toujours au rythme d'une page par semaine. Après la page 34, je suis encore incapable de savoir si je pourrai maintenir le rythme de parution actuel... Suspens !

Alors, que va devenir la petite Yvette ?

Est-elle condamnée à à vivre tristement à la campagne ?
 Ou connaitra-t-elle gloire et fortune à Paris ?

Et Pauline ? Que lui veut exactement ce Monsieur parisien ? Quelles sont ses réelles intentions ? Qui est-il, quelle vie a-t-il eu avant de vivre dans ce petit deux pièces ? Comment Pauline a-t-elle pu rencontrer Joséphine ma grand-mère ?

Et le maître d'armes, qu'est-il devenu ? A-t-il fait fortune en Amérique ? Est-il rentré en France ? Le reverra-t-on un jour dans cette histoire ?

Alors vite ! Tout de suite, la suite !

Roman_photo-Pauline-05Printemps_p29a34-v12-page29

Roman_photo-Pauline-05Printemps_p29a34-v12-page30

Roman_photo-Pauline-05Printemps_p29a34-v12-page3113 octobre 2013 :

Chers amis lecteurs,

Cette semaine, sur la page 32, vous allez découvrir une nouvelle forme de bulles inspirées des bulles de Hergé. Sur les deux dernières bandes de la page...

J'avais testé pendant un grand nombre de pages les bulles "rondes", plus modernes, plus dynamiques que les bulles "rectangles" du tout début... mais en même temps, j'ai été très sensible à l'argument de certains soulignant que les bulles "rectangles" étaient peut être plus en phase avec l'époque à laquelle se situe l'histoire.

Ces bulles "à la Hergé" avec des petites fioritures dans les coins donnent un aspect rétro que j'aime bien finalement...

Bon, je n'ai pas été jusqu'à faire les petites flèches arrondies et biscornues de Hergé dans Jo, Zette et Jocko... Les flèches triangulaires toutes simples sont-elles suffisantes ?

Ces histoires de bulles me prennent un temps fou. Il va falloir que je me fixe une fois pour toute ! Et pour l'instant, les bulles "à la Hergé" ont ma préférence.

Qu'en pensez-vous ?

Roman_photo-Pauline-05Printemps_p29a34-v12-page32La semaine prochaine, nous découvrirons la rentrée des classes de la petite sauvage. Comment Yvette vivra-t-elle ce changement ?

Et la page 33 sera entièrement dessinée avec des bulles "à la Hergé". Comme ça, vous pourrez vraiment vous rendre compte de l'effet que cela donne.

A très bientôt !

Roman_photo-Pauline-05Printemps_p29a34-v12-page33

Victor Hugo est omniprésent dans cette histoire. A se demander s'il ne l'a pas écrite lui même !

Vous ne trouvez pas ?

Vous aurez aussi remarqué les emprunts au catalogue de la manufacture de Saint Etienne... un peu anachronique puisque le catalogue dont je dispose date de 1927.

La petite scène de famille (issue dudit catalogue) me pose problème : l'homme est trop jeune pour représenter Monsieur Révond... mais bon...

Alors, nous approchons de la fin du premier chapitre, la fin de la première saison !

Que va devenir la petite Yvette ? Pauline sera-t-elle enfin heureuse ?

La réponse dans une semaine...

Roman_photo-Pauline-05Printemps_p29a34-v12-page34

Cette page marque la fin de la première saison.

Ainsi, la pauvre et malheureuse Pauline a retrouvé sa fille. Elle a trouvé un Monsieur bien gentil, quoiqu'un peu âgé, pour s'occuper d'elle et élever sa fille. Elle ne fait plus de ménages... mais on sait qu'elle en refera, longtemps, bien longtemps après...

Pourquoi ?

Quels nouveaux malheurs vont encore frapper l'infortunée Pauline ?

Yvette est-elle condamnée à rester piètre couturière toute sa vie ?

Et comment tout ce joli monde a-t-il pu atterrir, un beau jour, dans la vie de Joséphine ?

C'est ce que la deuxième saison nous révèlera...

A très bientôt, amis lecteurs !

Posté par Benoit Vidal